Publié le : Dec 14, 2020
Publié par :
Dr Jason Busse
Tags:
No items found.
Partagez sur les médias sociaux :

La recherche peut être un processus lent, mais constant, nécessitant souvent des années avant qu’elle ne culmine par une publication, moment où ses résultats sont rendus publics. Il peut falloir encore plus longtemps, souvent des décennies, avant que ces résultats soient largement appliqués en pratique clinique où les patients peuvent finalement en voir les bienfaits.  

De bonnes raisons expliquent pourquoi la recherche prend beaucoup de temps : les chercheurs ont la responsabilité de recueillir assez de données pour pouvoir en arriver à des conclusions crédibles et s’assurer, dans les publications de recherche, de la légitimité des conclusions avant de les rendre publiques.  

Nous reconnaissons par ailleurs que les patients — y compris les vétérans — devraient pouvoir bénéficier d’interventions fondées sur des données probantes que la recherche peut établir dans un laps de temps moins long.  

Au Centre d’excellence, nous menons des recherches de diverses manières. L’une des méthodologies qui nous enthousiasme beaucoup est celle des « recommandations rapides » qui accélère le processus de transformation de la recherche en pratique clinique.  

Les recommandations rapides consistent à synthétiser les preuves existantes sur les avantages et les inconvénients d’une intervention et à acquérir des données sur les valeurs et les préférences des patients (p. ex., combien d’avantages faut-il pour accepter les risques des inconvénients?). Les données qui en résultent sont soumises à un comité composé d’experts cliniques, de spécialistes des méthodologies et de partenaires des patients qui recommande ensuite une pratique clinique basée sur ces données.

Nous résumons les résultats en des lignes directrices ciblées et faciles à comprendre que nous communiquons ensuite aux cliniques et aux équipes de soins de notre réseau national. Les cliniciens peuvent alors intégrer ces recommandations rapides et les aides à la décision connexes pour les patients dans leurs dossiers médicaux électroniques pour faciliter la prise de décisions éclairées, fondées sur les données probantes au point d’intervention.  

Les recommandations rapides sont particulièrement utiles pour accélérer l’intégration de données innovatrices qui vont améliorer la pratique clinique et les problèmes médicaux pour lesquels les soins sont très variables. Alors que la recherche normale peut prendre des années, les recommandations rapides peuvent être établies en 90 jours, du début à la fin. Le temps gagné veut dire que d’innombrables cliniciens et équipes de soins pourront être outillés pour offrir des soins basés sur les données probantes les plus récentes pour soulager la douleur chronique, et le bien-être d’un plus grand nombre de vétérans pourra s’en trouver amélioré plus rapidement.

Notre première recommandation rapide portera sur la douleur chronique dans les mâchoires qui, selon ce que nous ont dit les vétérans, est un problème important qu’il faut mieux comprendre pour trouver les traitements les plus susceptibles d’être efficaces pour que les équipes de soins puissent prendre des décisions basées sur les données probantes.

Revenez voir notre site Web au cours des prochains mois pour en savoir plus sur cette recommandation rapide et nos prochains projets de recherche.

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion
Adresse de courriel
S’inscrire

Inscrivez-vous aux mises à jour

Inscrivez-vous à notre bulletin pour recevoir des mises à jour sur le nouveau contenu, les événements et les travaux de recherche publiés par le Centre d’excellence sur la douleur chronique.
Merci de vous inscrire à notre bulletin.
Fermer
Oops! Something went wrong while submitting the form.